contrôle qualité maquette numérique

Les étapes du contrôle qualité d’une maquette BIM

Travailler sur une maquette BIM présente de nombreux avantages : en partageant et retravaillant le même document, on

Travailler sur une maquette BIM présente de nombreux avantages : en partageant et retravaillant le même document, on s’assure de la continuité des données et du bon partage d’informations à tous. Seul problème : si une erreur n’est pas remarquée, et se répète à chaque version de la maquette, elle risque d’entamer sérieusement l’efficacité du processus de construction ou d’exploitation ! Afin d’éviter tout risque technique ou réglementaire, nous avons mis sur pieds une méthodologie pour le contrôle qualité des maquettes BIM.

Nous résumons cette méthodologie dans une infographie que vous pouvez recevoir en vous inscrivant à notre newsletter ici ou en cliquant ici!

Les principaux contrôles qualité

Il existe 9 types de contrôles qui s’intéressent à la forme, mais aussi au contenu d’une maquette BIM. En vérifiant ces 9 points,on s’assure que les collaborateurs de la maquette sont capable d’identifier et d’analyser un élément.

 

Les 9 types de contrôles sont :

  • Le nom du fichier
  • La géolocalisation et l’orientation des éléments
  • Le nom des bâtiments, étages, zones et espaces
  • L’utilisation correcte des objets
  • La structure et la dénomination des éléments
  • Le système de classification
  • L’affectation correcte des matériaux aux objets
  • Les risques de doublons et d’intersections
  • La saisie des bonnes informations au bon endroit

 

Pour découvrir le détail de ces 9 points de contrôle, téléchargez notre infographie en vous inscrivant à notre newsletter ici ou en cliquant ici!

Vérifier la présence des propriétés et des attributs

Pour garantir l’interopérabilité des logiciels métiers et permettre à tous nos collaborateurs de parler le même langage, nous utilisons le format IFC (Industry Foundation Classes). Si celui-ci présente de nombreux avantages en terme d’interopérabilité, il convient de savoir l’utiliser correctement ! Pour chaque objet, il faut donc valider que toutes les informations demandée (par la maîtrise d’ouvrage par exemple) sont renseignées, justes et placées au bon endroit.
Pour recevoir l’infographie récapitulative des étapes du contrôle qualité d’une maquette BIM, inscrivez-vous à notre newsletter ici ou cliquez ici!

 

Leave a Comment